Fenêtres et portes extérieures bois – Techniques d’assemblage

Un ouvrant, que ce soit une fenêtre ou une porte extérieure, est constitué d’un agencement de cadres. Cet livre blanc explique la problématique d'assemblage des profilés linéaires qui forment ces cadres. Il détaille les efforts à reprendre pour les assemblages d'angle, et les différentes technologies existantes. Enfin une dernière partie présente l'assemblage de fil.

Publié le 05 janvier 2022

Une fenêtre – ou une porte extérieure – est constituée d’un agencement de cadres (en général au moins deux en cas de menuiserie à ouvrant(s) et au moins un, en cas de châssis fixe).

Les exigences en matière de résistance mécanique et de durabilité conduisent, en l’état actuel de la technique, à éliminer les produits dérivés du bois qui seraient agglomérés et qui pourraient donc être moulés.

Quand bien même l’évolution du matériau aggloméré à base de bois permettrait d’envisager cette solution, l’extrême diversité dimensionnelle des cadres, qu’impose le marché, la rendrait non viable sur le plan économique (rapport production/investissement).

Ainsi, la fabrication des fenêtres et portes extérieures à base de bois, pour le terme prévisible, consistera toujours à usiner des profilés linéaires puis à assembler ces derniers.

Ce livre blanc est extrait des ressources documentaires de Techniques de l’Ingénieur.

#Menuiseries #Vitrerie


Chargement

Merci de patienter ...