Ascenseurs : une réglementation pour la sécurité

Avec 100 millions d’usagers quotidiens, l’ascenseur est le moyen de transport le plus utilisé, tout en étant confié à la libre utilisation du passager. La réglementation mise en place pour assurer la sécurité des usagers repose sur deux textes majeurs que sont la Directive ascenseurs 95/16/CE pour l’installation des ascenseurs neufs, et la loi urbanisme et habitat du 2 juillet 2002 pour l’entretien et l’amélioration de la sécurité des ascenseurs déjà existants.

Publié le 05 janvier 2022

Réservé à ses débuts aux immeubles de luxe, l’ascenseur s’est beaucoup développé à partir des années 1970, accompagnant l’urbanisation de notre société. Il est devenu un élément familier et incontournable de nos immeubles d’habitation, de nos bureaux, des musées, aéroports, centres de soins, bâtiments publics, etc.

L’ascenseur joue un rôle clé pour répondre aux exigences modernes en matière d’autonomie, mobilité, accessibilité, rapidité. Il limite la fatigue, fait gagner du temps, facilite les déplacements, le transport des courses… Il permet aussi aux personnes âgées, de plus en plus nombreuses compte tenu de l’évolution démographique, ou aux personnes à mobilité réduite, de vivre à leur domicile, en étant autonomes.

C’est aujourd’hui le moyen de transport le plus utilisé. 100 millions d’usagers l’empruntent chaque jour, soit plus que dans le métro parisien et le RER réunis. On estime qu’un ascenseur effectue en moyenne 200 à 300 trajets quotidiennement, ce qui représente environ 3 000 kilomètres an. Il doit ainsi être sûr en toute circonstance et disponible en permanence.

Autre élément particulièrement important, l’ascenseur est confié à la libre utilisation de ses passagers et mis à la disposition de tous par son propriétaire.

Une réglementation s’est donc mise en place au fil des ans pour encadrer à la fois la sécurité de l’installation et son bon entretien. Deux textes majeurs et innovants sont intervenus ces dernières années, d’une part, pour l’installation des ascenseurs neufs (Directive européenne ascenseurs 95/16/CE du 29 juin 1995 transposée par le décret n° 2000-810 du 24 août 2000 modifié), et d’autre part, les textes réglementaires pour l’entretien et l’amélioration de la sécurité des ascenseurs existants (loi urbanisme et habitat du 2 juillet 2002 et décret n° 2004-964 du 9 septembre 2004 modifié).

Une nouvelle directive 2014/33/UE du 26 février 2014 (transposée par le décret n° 2016-550 du 3 mai 2016) est venue remplacer la directive 95/16/CE avec une entrée en vigueur depuis le 1er avril 2014.

Ce livre blanc est extrait des ressources documentaires de Techniques de l’Ingénieur.

#Ascenseurs


Chargement

Merci de patienter ...