Une piscine 100 % bois et naturelle

La réalisation de piscines demeure une demande forte. En alternative au béton et coques préformées, il est aussi possible d’opter pour le bois comme élément constructif. Associé à un filtrage 100 % naturel, cet aménagement multiplie les atouts, tout en apportant une plus-value au bien immobilier.

Publié le 08 mai 2016 par La Rédaction

Le bois pour la construction de piscines

Est-ce la fin des piscines à ossature béton ? Dans la ligne environnementale qui prédomine actuellement, la piscine bois tend de plus en plus à se développer. Outre le simple parement et la plage, plusieurs modèles sont aujourd’hui disponibles en 100 % bois. Celui-ci s’avère un matériau très résistant à une condition, celle d’être constamment immergé. Sa qualité est alors assurée durant de très nombreuses années, offrant à la fois un nouveau confort, mais aussi une autre vision de l’aménagement extérieur.

Si ces modèles de piscine bois proposent une installation artisanale, d’autres solutions apparaissent également depuis quelques années. C’est le cas des piscines commercialisées par Biopooltech. Implantée en région PACA, la société a pour particularité de concevoir chaque bassin directement en usine. Ainsi, le montage, plus rapide, relève davantage du jeu d’assemblage. La pose s’effectue sur un géotextile poreux, associé à une membrane de caoutchouc venant sécuriser la structure du bassin.

Le choix de l’essence de bois

Généralement réalisées en mélèze, la société adopte cependant une autre essence de bois pour ses piscines écologiques : le douglas. Son premier atout est d’être disponible dans la région en quantité importante. Il présente aussi une qualité différente du mélèze qui, lui, contient souvent de nombreux nœuds pouvant influer sur la résistance de la construction au fil des ans, de la même façon que pour une maison bois, mais également des échardes fréquentes nuisant au confort du bassin.

Imputrescible, le douglas ne nécessite d’autre part aucun traitement chimique pour préserver le bois qui, de ce fait, conserve son atout naturel.

Une filtration naturelle et économique

L’autre procédé mis au point par Biopooltech concerne le système de filtration, à la fois innovant et économique. Celui-ci n’utilise en effet aucun produit chimique. Il se réalise en deux étapes : une pompe en début de filtration élimine les plus grosses particules, de la même façon qu’un préfiltre. L’eau passe ensuite dans un filtre à bille. Les bactéries présentes à l’intérieur détruisent les particules restantes avant le passage sous une lampe UV qui stérilise l’eau.

L’entretien de ces équipements est moindre que sur une installation classique, notamment la purge du premier filtre se fait seulement une fois par mois, quand il est nécessaire d’effectuer cette opération à plusieurs reprises dans la semaine pour un système de filtration lambda.

Ces atouts pourraient donc rapidement séduire une clientèle de plus en plus exigeante…

#Matériaux naturels #Solutions techniques