Une maison huit fois plus économe que les exigences de la RT 2012

Le concept de maison Europassive, mis au point par l’agence KMO, poursuit son développement avec la livraison d’une deuxième construction. Celle-ci démontre déjà ses performances, supérieures à la première réalisation.

Publié le 03 février 2015 par La Rédaction

Une construction sans chauffage

Le projet était ambitieux mais a su, en deux constructions, montrer ses qualités. Après une première réalisation livrée en 2013, l’agence KMO a livré une deuxième maison Europassive en juin 2014. La particularité de ces habitats est de nécessiter un besoin en chauffage quasi inexistant. Ainsi, cette dernière réalisation de 160 m² estime ses besoins à 7,7 kWh/m².an. Cela représente une puissance deux fois inférieure à celle préconisée par la certification allemande Passivhaus, huit fois plus basse que celle demandée par la RT 2012 dans l’est de la France.

Les performances se sont également accrues par rapport à la première maison Europassive, avec une réduction des besoins de 30 %. Dans celle-ci, ils avaient été chiffrés à 12 kWh/m².an.

Des éléments constructifs choisis pour leurs performances

Réalisée en ossature bois, cette maison compte une façade vitrée de 40 m² sur la façade sud, permettant de profiter de l’énergie solaire pour chauffer la construction. Les menuiseries disposent d’un triple vitrage et intègrent des brise-soleil orientables et motorisés pour mieux gérer les apports solaires.

Le complément en chauffage est, lui, apporté par la VMC double flux qui vient aspirer l’air des pièces humides pour le restituer dans les espaces à vivre. Le taux de restitution de la chaleur est ainsi très élevé, de l’ordre de 94 %. En complément, deux radiateurs électriques ont été installés pour subvenir aux besoins de chauffe lors des jours les plus froids.

La maison dispose aussi d’une isolation importante en ouate de cellulose insufflée dans l’épaisseur de l’ossature. Pour éviter les ponts thermiques, la réalisation est aussi construite sur longrines. Enfin, un puits canadien et un ballon d’eau chaude fonctionnant grâce aux panneaux solaires viennent compléter les installations de cette construction aux performances uniques.

#Performance thermique #Solutions techniques