Un protecteur pour spot encastré

Soprema vient de mettre au point une solution de protection des spots encastrés. Celle-ci, réalisée à partir de vermiculite a un double avantage, celui de protéger l’équipement, tout en participant à l’étanchéité de l’immeuble.

Publié le 01 avril 2014 par La Rédaction

Les atouts du capot protecteur pour les spots

La mise en œuvre de spots électriques pour l’éclairage d’une pièce implique soit la réalisation d’un faux plafond, soit l’intégration des éléments au milieu de panneaux isolants. Le premier risque est alors la montée en température de l’installation conduisant à un rapide dysfonctionnement.

Pour retrouver un usage performant de ce type d’équipement, il est désormais possible de mettre en place, au-dessus du spot, un protecteur thermique. Celui-ci vient le protéger de tout contact avec l’isolation mise en place, quelle qu’elle soit. Il évite également une forte montée en température grâce à sa réalisation en vermiculite. Le protecteur de spot intègre aussi un couvercle pour toute intervention ultérieure, et un passage de câble qui peut être en position haute ou basse.

En revanche, le transformateur associé à l’installation des spots doit, lui, être positionné à l’extérieur de ce capot de protection.

Une participation à l’étanchéité du bâtiment

En venant recouvrir le spot et donc le trou réalisé pour son insertion au plafond, ce protecteur thermique vient également contribuer à assurer la bonne étanchéité à l’air, évitant aussi les déperditions thermiques pour une meilleure performance de la construction.

Cet élément peut être mis en place dans les planchers et les combles perdus. Il s’adapte aux réalisations en neuf comme en rénovation, en association avec la mise en place de spots. C’est ainsi l’assurance de profiter d’un éclairage adapté et entièrement sécurisé, tout en garantissant le confort intérieur.

 

#Solutions techniques