Un panneau solaire en ardoise pour la production d’eau chaude

Les panneaux solaires évoluent pour se faire de plus en plus discrets, en utilisant des surfaces différentes. C’est le cas de ce nouvel équipement proposé en ardoise naturelle, dont les atouts sont pleinement mis en avant.

Publié le 02 juillet 2014 par La Rédaction

L’ardoise naturelle pour la production d’énergie

C’est un fait, l’énergie solaire se destine de plus en plus à une consommation dans l’habitat. Le solaire thermique devient alors l’un des éléments principaux de cette évolution en proposant de nouveaux équipements toujours plus performants et utilisant des matériaux différents.

En ce sens, la société Cupa innove en commercialisant une nouvelle gamme de panneaux solaires, dénommée Thermoslate. Sa particularité est de ne pas contenir de verre. En effet, c’est l’ardoise qui est ici utilisée pour absorber l’énergie solaire. Grâce à ses propriétés naturelles, le schiste emmagasine 98 % des rayonnements tout en offrant une excellente régulation thermique pour éviter les phénomènes de surchauffe.

Cette qualité permet de réduire la montée en température dans les combles d’environ 15 % en plein soleil, en comparaison des toitures classiques.

Une triple utilisation du panneau solaire en ardoise

Le panneau solaire en ardoise se compose d’un fond de panneau en aluminium, recouvert de polystyrène extrudé et d’un élément absorbeur comprenant une double plaque d’aluminium elle-même recouverte d’une surface en ardoise naturelle.

Cette installation permet en moyenne de couvrir 2/3 des besoins énergétiques de chaque construction. Elle offre un triple usage avec la production d’eau chaude sanitaire, le chauffage et le chauffage de l’eau de piscine.

Son autre particularité est d’être très discrète, se fondant au milieu d’une toiture en ardoise. De fait, chaque panneau est également adapté à une installation sur un immeuble à proximité de biens classés.

#Matériaux naturels #Solutions techniques