Un enduit dépolluant, adapté aux ERP

Toupret commercialise sa nouvelle gamme d’enduits d’intérieur Saneo. Celle-ci a pour particularité d’être dépolluante, contribuant à améliorer la qualité de l’air par captation des molécules de formaldéhyde. Elle est notamment adaptée à une mise en œuvre dans les ERP.

Publié le 25 février 2016 par La Rédaction

De nouvelles contraintes de dépollution de l’air dans les ERP

L’échéance approche. D’ici 2018, les établissements recevant du public devront afficher un taux maximum d’émission de formaldéhyde de 30 µg/m3. En 2023, il devra même être ramené à 10 µg/m3. Cette molécule considérée comme cancérigène trouve différentes sources, que ce soit les fumées, les meubles et matériaux de construction, les tissus ou les produits d’entretien.

Outre le choix des objets et matériaux devant habiller l’intérieur, l’autre solution pour limiter cette pollution est la mise en œuvre de surfaces adaptées, venant absorber les composés toxiques. Toupret prépare d’ores et déjà cette échéance avec une nouvelle gamme d’enduits prêts à l’emploi. Saneo a ainsi pour particularité de détruire la molécule et donc de renforcer la bonne qualité de l’air intérieur.

La gamme Saneo, répartie en quatre enduits

Selon les tests réalisés, Saneo absorbe entre 65 et 100 % des molécules de formaldéhyde. Elle se décline en quatre enduits spécifiques pour venir recouvrir tous les revêtements. Ainsi, la version Planeo est étudiée pour une application manuelle. S’adaptant aux travaux de rénovation, elle est proposée dans une version garnissante et en finition. Deux autres produits complètent la gamme. Airspray Finish est utilisé en projection, sur les supports neufs. Saneo Béton Mural, lui, est un enduit décoratif.

L’efficacité de Saneo est donnée pour 60 ans. Cet enduit conserve aussi ses mêmes atouts en étant recouvert, permettant de préserver l’air intérieur.

#Développement durable #Solutions techniques