Un carrelage de verre à la fois original et lumineux

Les sols peuvent aussi prendre de la transparence. C’est ce que permettent les dalles de verre au sol. Elles sont notamment idéales pour un étage, apportant la luminosité au niveau inférieur. La pose de ce type de sol, réalisée sur une structure métal, doit en revanche être confiée à un professionnel.

Publié le 02 mai 2013 par La Rédaction

La transparence de la dalle de verre

Ce n’est pas nouveau, le verre s’est imposé ces dernières années dans les constructions, y compris dans les habitats individuels. Apportant une fluidité des formes, il est également source de lumière. Après les garde-corps, les escaliers et les murs, c’est désormais les sols qui se parent de ce matériau, venant en lieu et place d’un carrelage, d’un parquet ou d’une dalle béton.

La dalle de verre offre ainsi une source de luminosité importante au niveau inférieur, notamment utilisée dans des espaces peu éclairés, par exemple sous un escalier ou une mezzanine. Ce plancher a pour atout d’offrir une lumière naturelle. Il peut être de différentes finitions suivant la clarté souhaitée : le verre standard va donner un aspect foncé et vert, tandis qu’un verre extra-blanc va s’avérer parfaitement transparent. Il est aussi possible de choisir un effet dépoli qui laisse passer la lumière, tout en permettant de ne pas voir à travers, solution souvent retenue pour la réalisation d’un palier.

Ce sol en verre peut couvrir une surface plus ou moins importante, sur de grandes longueurs ou, à l’inverse, en se limitant à un puits de jour.

Une pose à confier impérativement à un professionnel

Dans le cadre d’une construction neuve ou de travaux de rénovation, quelle que soit la superficie du plancher en verre, il est dans tous les cas fortement recommandé de recourir aux services d’un professionnel en raison de la technicité de l’opération, mais également du poids de chaque élément : une dalle de 30 mm d’épaisseur pèse en moyenne 60 kg au m². Sa pose est réalisée sur un cadre métallique préalablement installé.

En revanche, la résistance de ce matériau est reconnue. Ainsi, il est traité contre les rayures et les chocs. Composé de 2 à 4 feuilles de verre alternant les sens possibles de bris, il est quasi impossible de passer au travers.

Cet équipement reste tout de même un produit haut de gamme. En effet, son coût demeure conséquent, de l’ordre de plus de 600 € /m².

#Solutions techniques