Un béton pour contribuer à la réduction des ponts thermiques

Les progrès techniques en matière de réduction des dépenses énergétiques ne cessent de se multiplier dans le BTP. Parmi eux, le béton Thermedia 0.6 B, innovation de Lafarge en partenariat avec Bouygues Construction. Ce matériau apporte une réponse pratique aux problèmes de déperdition d’énergie dans le bâtiment.

Publié le 10 février 2011 par La Rédaction

Thermedia, nouveau béton signé Lafarge

La recherche d’économies d’énergie dans la vie de tous les jours n’a pas fini d’apporter des innovations dans le BTP. Le béton suit ainsi la tendance avec la mise en place de programmes de recherche pour faire bénéficier les bâtiments à usage d’habitation des meilleures performances.

Thermedia, c’est son nom, est l’une de ces avancées. Le produit a vu le jour grâce à l’alliance de deux grands du bâtiment : Lafarge et Bouygues Construction. Ce béton permet de réduire de 35 % les impacts au niveau des ponts thermiques entre les voiles de façade et les planchers de niveau intermédiaire.

La première conséquence, bénéfique, est de permettre une meilleure isolation avec des performances énergétiques garanties, répondant aux dernières mesures en la matière.

La facilité d’emploi du béton Thermedia

Ce matériau signé Lafarge a un autre atout, celui de permettre sa mise en œuvre sans adaptation spécifique du chantier. En effet, Thermedia 0.6 B est prêt à l’emploi. Fabriqué en centrale, il a pour principale qualité sa fluidité. Il est ainsi particulièrement simple à utiliser, dans le respect des modes de construction traditionnels. Ses propriétés intrinsèques ont également été testées et certifiées suivant la norme NF EN 206-1.

Ce béton nouvelle génération est utilisé sur des chantiers de logements collectifs réalisés par Bouygues Construction, notamment à Paris et en Île-de-France. L’occasion d’en vérifier tous les atouts concernant ses qualités d’isolation avant une utilisation plus étendue.

#Développement durable #Solutions techniques