Un béton à l’empreinte carbone réduite signé Cemex

Cemex relève le défi environnemental avec un nouveau béton à l’empreinte carbone réduite. La gamme Vertua répond ainsi aux exigences du référentiel E+C-, tout en proposant des performances équivalentes aux produits actuellement utilisés.

Publié le 27 août 2018 par La Rédaction

Participer à l’effort environnemental

La question environnementale est plus que jamais d’actualité. Elle est notamment au cœur des nouvelles réflexions touchant le domaine de la construction. Et pour cause, celui-ci conserve une empreinte importante, qu’il convient aujourd’hui de réduire. Pour y parvenir, les matériaux évoluent progressivement. Le béton n’est pas en reste dans ces avancées. Son amélioration revêt un grand intérêt puisqu’il représente à lui seul entre 30 et 50 % des émissions de gaz à effet de serre des produits et équipements du BTP, et entre 15 et 25 % des émissions totales. Participer à leur réduction est donc devenu un enjeu capital. C’est le pari relevé par Cemex.

Le spécialiste du béton prêt à l’emploi contribue aux évolutions en cours avec son secteur R&D. La dernière innovation concerne la mise sur le marché d’un béton à empreinte carbone réduite. La gamme Vertua vient répondre aux données du référentiel E+C-, renforçant les niveaux d’exigence fixés par la RT 2012 en matière de diminution de l’empreinte carbone des bâtiments sur toute leur durée de vie.

Trois niveaux de réduction des émissions de carbone

Cette nouvelle gamme signée Cemex est adaptée à toutes les réalisations, que ce soit pour la mise en œuvre des fondations, des planchers ou des voiles béton. Sa performance est équivalente aux solutions traditionnelles.  La différence se situe dans la valeur des émissions de carbone. Vertua offre trois niveaux de réduction, avec un minimum de 15, 25 ou 40 % au moins.

Pour aboutir à ce résultat, Cemex a travaillé sur la formulation de ses bétons en recherchant des matières premières peu impactantes. Le groupe a également pris en compte les distances d’approvisionnement et de transport réelles pour les intégrer dans le calcul de l’empreinte carbone.

 

#Développement durable #Solutions techniques