Un bâtiment ultra intelligent à La Rochelle

L’agglomération de La Rochelle vient d’inaugurer un bâtiment d’un nouveau genre. Le Lab In’Tech se veut à la fois performant et innovant pour mieux gérer les éléments énergétiques. Cela concerne notamment les apports de chaleur et lumineux.

Publié le 28 avril 2017 par La Rédaction

Des innovations pour améliorer la performance

Le bâtiment se teste en permanence dans l’objectif d’offrir des innovations de construction intéressantes pour l’avenir. Afin de participer aux futures avancées, l’agglomération de La Rochelle a décidé la mise en œuvre d’un bâti unique, inauguré au début de l’année 2017. Le Lab In’Tech est le fruit de la rénovation d’une ancienne halle militaire de plus de 6 000 m². Elle a été prolongée par la construction d’un bâtiment démonstrateur voué à la mise en œuvre de tests d’éléments de façade.

Ainsi, ce nouvel immeuble, en plus de proposer des innovations dans sa réalisation, veut également permettre de faire évoluer les constructions et d’en développer la qualité et l’efficacité au cours des prochaines années. Ce choix a aussi un coût : 10,2 millions d’euros.

Une utilisation maximale des apports lumineux

Au total, ce sont 16 innovations qui ont été mises en place dans cette réhabilitation. Elles ont pour objectif à la fois d’optimiser la qualité de l’air, d’améliorer la gestion de la température et de maîtriser l’éclairage. Notamment, le hall d’accueil est doté au plafond de vitres électrosensibles. Celles-ci détectent la chaleur solaire. Lorsqu’elle devient trop conséquente, un courant électrique vient foncer les vitrages pour améliorer le confort intérieur.

Le triple vitrage a également été généralisé. L’air capté entre ces couches est réchauffé par le soleil avant d’être introduit dans l’habitat pour participer à sa chauffe. Enfin, l’éclairage devient lui aussi intelligent avec des luminaires dont l’intensité s’adapte à la lumière extérieure.

#Aménagements urbains #Solutions techniques