Tesla investit le secteur du bâtiment avec une toiture photovoltaïque

Connu pour ses voitures électriques, Tesla se tourne désormais vers le secteur de la construction. Le fabricant a imaginé des tuiles en quartz intégrant des cellules photovoltaïques. Celles-ci sont totalement invisibles, offrant à l’habitat une nouvelle source d’énergie.

Publié le 23 novembre 2016 par La Rédaction

Une toiture photovoltaïque d’exception

Passer de la voiture électrique à la construction avec la mise au point d’un toit photovoltaïque n’est pas si incongru qu’il y paraît. En effet, recharger le véhicule implique la mise à disposition d’une alimentation électrique. Si elle peut être verte, c’est encore mieux. Faisant ce constat, Tesla a mis au point une toiture intégrant sur toute sa surface des capteurs solaires.

Le projet Solar Roof a été imaginé en partenariat avec Solar City. Il se caractérise par une tuile en quartz aux formes classiques. Son apparence parfaitement réussie rend même impossible la détection des capteurs solaires à l’œil nu une fois le toit réalisé.

Une forte résistance pour garantir sa durabilité

Ces tuiles solaires révolutionnaires sont recouvertes de verre trempé pour en protéger la surface. Cette précaution les rend très résistantes, y compris en présence de vents forts (jusqu’à 320 km/h selon Tesla) ou de chutes d’objets et de grêlons.

En association avec la batterie Powerwall, toujours réalisée par Tesla, cette solution permet de stocker de l’électricité avant son utilisation pour l’éclairage du bien immobilier et, bien sûr, la charge de la voiture électrique.

#Solutions techniques #Toitures