Reconversion de locaux professionnels en logements : une idée réaliste ?

L’idée de la reconversion des locaux professionnels vides en logements fait régulièrement parler, y compris hors des frontières. L’objectif serait alors de combler la pénurie d’habitations, notamment dans les grandes villes. Reste à savoir si l’opération est effectivement réalisable et économiquement viable.

Publié le 19 avril 2012 par La Rédaction

L’idée de reconversion des biens immobiliers à grande échelle

Comment arriver à donner vie à de nouveaux logements quand les surfaces constructibles n’existent pas ? C’est le dilemme auquel sont confrontées de nombreuses villes, à commencer par Paris. En effet, le développement urbain connaît aujourd’hui une nouvelle limite avec l’absence d’emplacements disponibles, à moins de démolir pour reconstruire.

Une autre idée revient alors régulièrement, celle de la reconversion des bâtiments professionnels en logements. Si techniquement et administrativement cette opération de transformation des immeubles de bureaux ne présente pas de difficulté particulière, reste une donnée économique bien plus présente. En effet, le montant d’un loyer pour des locaux professionnels est bien souvent très supérieur à celui d’une habitation. À cette moins-value pour les investisseurs, vient également s’ajouter le prix des travaux. Il n’en faut alors pas davantage pour comprendre que cette idée reste encore souvent dans les cartons.

Plusieurs projets ont cependant d’ores et déjà vu le jour, à titre individuel ou dans le cadre de réhabilitations de grande envergure.

Quand les bâtiments professionnels deviennent des logements

Si les entrepôts devenus des lofts sont communs (pour en savoir plus sur l’évolution des constructions, consultez notre publication sur le cycle de vie des bâtiments dans leur construction), cela concerne également de plus en plus souvent de petits locaux transformés en appartements dans des immeubles.

Les opérations de plus grande envergure sont menées, quant à elles, par des promoteurs immobiliers, les travaux prenant une autre dimension en ne conservant, généralement, que les façades avant de revoir toute l’isolation et l’agencement de chaque niveau.

D’autres réhabilitations plus surprenantes, bien que dans le même esprit, sont également désormais envisagées. C’est le cas, à Lyon, avec le projet de reconversion des anciennes prisons Saint-Paul et Saint-Joseph pour la création de bureaux, commerces et logements. Les travaux devraient s’étendre jusqu’en 2014. À Avignon, pareil projet est également en cours pour, cette fois, la création d’un hôtel 5 étoiles.

Ainsi, si elles ne sont pas amenées à se généraliser auprès de tous les investisseurs, les opérations de reconversion des biens immobiliers commencent malgré tout à se développer, que ce soit à titre individuel ou dans le cadre de projets plus importants, sur des locaux spécifiques.

#Aménagements urbains #Solutions techniques