Quand l’éclairage LED devient WiFi

La diffusion des informations et les solutions de communication franchissent un nouveau pas. Ainsi, depuis peu, une nouvelle technologie fait son apparition, le Li-Fi. Celui-ci utilise l’éclairage LED pour permettre la transmission de données en haut débit, idéales dans les zones ou le WiFi n’est pas disponible.

Publié le 28 février 2014 par La Rédaction

La communication par la lumière, principe du LiFi

On connaissait déjà la transmission des informations via le courant électrique. Elle dispose aujourd’hui d’un autre outil, le LiFi. Cette solution utilise les rayons de lumières produits par les éclairages LED, que ce soit des spots, des ampoules, ou une rampe, par exemple, pour permettre le transfert de données binaires. Ce dernier trouve sa source dans des modifications de fréquences automatiquement réalisées en allumant et éteignant de façon répétée les lampes, dans des mouvements invisibles à l’œil nu.

Tous les types de données sont transférables par cet intermédiaire, que ce soit les éléments audio, vidéo ou même l’accès aux services Web qui peuvent ensuite être récupérés par un simple smartphone ou une tablette.

Cette solution est principalement destinée à être utilisée dans les zones où le WiFi n’est pas disponible, permettant les transferts de fichiers et d’informations numériques en haut débit.

Une solution performante, intéressant les secteurs professionnels

Cette nouvelle source de communication utilisant les LEDs est aujourd’hui principalement destinée aux bâtiments professionnels, notamment les immeubles à vocation commerciale ou accueillant du public. Elle combine la double fonction de transmission d’information et d’éclairage.

Sa performance est d’autant plus importante qu’elle ne provoque aucun champ électro-magnétique et donc se révèle sans risque pour la santé.

#Solutions techniques