Plusieurs matériaux pour l’isolation sous bardage

En plus d’être esthétique, le bardage a aussi une fonction pratique, venant isoler la construction sur laquelle il est posé. Pour y parvenir efficacement, en plus de sa surface de parement, il est essentiel de mettre en place un isolant extérieur. Celui-ci peut être de différentes natures, se répartissant principalement entre matériaux traditionnels et produits écologiques.

Publié le 19 février 2015 par La Rédaction

La performance des matériaux isolants en ITE

Reconnues comme l’une des solutions d’isolation les plus efficaces, notamment pour éviter les déperditions d’air et les ponts thermiques, les solutions ITE sont aujourd’hui souvent choisies sur les constructions neuves comme en rénovation. Plusieurs matériaux peuvent être utilisés pour réaliser l’isolation sous bardage, avec des performances généralement assez proches.

Parmi les éléments traditionnellement employés, la laine de roche reste l’une des plus privilégiées. Elle dispose de propriétés acoustiques et thermiques largement reconnues, et d’un coût très modéré. En revanche, elle perd de son efficacité dans le temps, connaissant un phénomène de tassement.

Autre matériau de plus en plus présent, le polystyrène expansé. Celui-ci intègre les mêmes qualités, tout en présentant une excellente résistance mécanique qui se maintient au fil des ans. Léger, il est facile à poser par collage, tout en affichant lui aussi un tarif relativement bas.

Des matériaux écologiques sous bardage

D’autres produits d’isolation apparaissent depuis quelques années avec une nouvelle spécificité : leurs qualités écologiques. L’un des plus connus est le liège expansé. Présent en de nombreux points des constructions, il est imputrescible et hydrofuge, lui assurant une bonne résistance dans le temps. Sa pose se réalise par collage et il est entièrement recyclable. Reste la question de son coût, encore élevé.

La fibre de bois a fait, elle aussi, son apparition en façade, présentée sous forme de panneaux. Elle affiche des performances semblables au liège avec des niveaux de protection thermique importants. Sa résistance à la compression est aussi élevée. Mais son coût est, là encore, supérieur aux matériaux traditionnels.

Ainsi, les matériaux en isolation extérieure disposent aujourd’hui des qualités reconnues. Ils se différencient toutefois par leur tarif et leur niveau écologique.

#Façades #Isolation #Solutions techniques