Pierre de taille massive, la redécouverte d’un matériau de construction

Alors que les immeubles sont aujourd’hui principalement réalisés en béton, la pierre de taille, tombée en désuétude ces dernières années, revient aujourd’hui dans les constructions. C’est le cas à Hérouville Saint-Clair dans le Calvados et à Bry-sur-Marne, dans le Val-de-Marne, deux projets menés à bien par l’agence d’architecture Eliet&Lehmann.

Publié le 24 novembre 2011 par La Rédaction

Le retour de la pierre de taille

L’idée peut paraître originale, pourtant, la pierre dans la construction a un passé bien plus ancien que beaucoup d’autres matériaux, à commencer par le béton. Tombée en désuétude avec l’expansion de ce dernier, la pierre n’est donc plus utilisée que dans quelques constructions isolées. Pour y remédier, le cabinet Eliet&Lehmann a mis en œuvre deux opérations de logements collectifs réalisées tout ou partie en pierre massive et livrées en 2010.

Ainsi, le programme de Bry-sur-Marne comprend 16 logements collectifs tandis que celui d’Hérouville Saint-Clair en compte 50. Cette dernière résidence utilise tout à la fois le béton et la pierre de taille massive pour un surcoût ne dépassant pas les 5 % en comparaison d’une construction béton classique.

Les qualités de la pierre retrouvées

Outre ces deux immeubles, de nombreuses maisons sont aujourd’hui construites en utilisant ce matériau d’antan. En effet, la pierre est notamment connue pour ses qualités thermiques. Ainsi, il est préconisé son utilisation sans isolant, à condition de disposer de blocs d’au moins 60 cm de largeur. À défaut, la pose d’un isolant complémentaire est conseillée. Cette technique dispose aussi d’une résistance à la compression quasi équivalente à celle du béton.

L’impact environnemental de ce matériau naturel est également réduit, nécessitant simplement sa découpe. Les carrières sont d’ailleurs de plus en plus nombreuses à proposer les pierres de taille en construction pour une utilisation principalement en maisons individuelles.

Le manque de professionnels

Son emploi dans la construction collective reste, à l’inverse, plus rare. Pour Laurent Lehmann, cofondateur de l’agence Eliet&Lehmann, la principale raison est le manque de professionnels et architectes maîtrisant cette technique.

En effet, suivant le lieu d’extraction, chaque pierre de taille dispose de ses propres propriétés qu’il est nécessaire de connaître avant la mise en œuvre d’un chantier.

#Gestion des projets #Solutions techniques