L’OSB en système constructif

Swiss Krono, spécialiste de l’OSB, étend sa gamme pour un usage nouveau, afin de réaliser les murs, les planchers et les toitures des constructions en bois. Ces éléments étaient jusque-là proposés en CLT ou en bois lamellé-croisé.

Publié le 07 novembre 2017 par La Rédaction

L’OSB pour concevoir les murs

La construction bois connaît une nouvelle évolution, en même temps que se développe le marché des panneaux en bois massifs. Pour répondre à la demande actuelle, le fabricant Swiss Krono a imaginé un produit novateur en OSB, c’est-à-dire issu de l’assemblage de plusieurs couches de lames de bois associées entre elles par un liant.

Le panneau Magnumboard a ainsi été mis au point pour la réalisation des murs, des planchers et des toitures des habitats individuels et des petits collectifs. Jusque-là, l’OSB était seulement employé pour concevoir les contreventements des bâtis à ossature bois. Il est fabriqué à partir de bois certifié et d’un liant sans formaldéhyde pour un meilleur respect de l’environnement.

Un panneau aux grandes dimensions

Magnumboard associe plusieurs panneaux de 25 mm chacun, pouvant atteindre une épaisseur de 75 à 250 mm. Ses dimensions maximales sont de 18 m de long pour 2,8 m de large. Il peut être recouvert par tous les revêtements, que ce soit le bardage bois, le métal ou l’enduit et, à l’intérieur, le carrelage ou la peinture.

Préfabriqué en usine, sa mise en œuvre sur le chantier est rapide. Chaque panneau d’OSB se fixe à l’aide de vis à bois, sans perçage. L’isolation peut se faire par l’intérieur ou par l’extérieur, au choix. Dans tous les cas, sa faible épaisseur permet un gain de surface habitable de 12 % par rapport à une construction traditionnelle. Un plus intéressant, tout en bénéficiant d’une qualité constructive élevée.

#Développement durable #Solutions techniques