Les utilisations du PSE dans les constructions

Le polystyrène expansé fait aujourd’hui partie des matériaux incontournables des constructions, notamment dans les habitats. Un simple chiffre le confirme : 90 % des logements collectifs et 8 maisons sur 10 utilisent le PSE en tant qu’isolant. L’occasion de revoir ses origines et ses applications.

Publié le 27 novembre 2014 par La Rédaction

Le PSE, matériau multi-usage

Sa surface est bien connue, devenue incontournable dans les constructions. Le polystyrène expansé – ou PSE – trouve en effet de multiples emplois dans le secteur du bâtiment. Matière première secondaire, ce produit se présente sous la forme d’un ensemble de petites billes de polystyrène d’un diamètre allant de 0,2 à 3 mm. Celles-ci son accolés par un procédé purement écologique : la vapeur d’eau. Son premier atout est alors d’être particulièrement léger, mais aussi 100 % recyclable.

Cette solution d’isolation est aujourd’hui reconnue pour ses propriétés isolantes thermiques et acoustiques. Mais sa particularité est son utilisation qui s’adapte à toutes les surfaces et tous les supports, notamment entre deux matériaux, venant isoler les différentes parois, que ce soit à l’occasion de constructions neuves ou de rénovations.

Un pouvoir isolant en extérieur comme en intérieur

L’autre spécificité du polystyrène expansé est de pouvoir être positionné en extérieur comme en intérieur. L’un de ses premiers usages est notamment en tant qu’isolant thermique par l’extérieur, sur les façades. Il est également utilisé sous les tuiles et sous l’étanchéité des toitures-terrasses.

À l’intérieur des constructions, il est plus largement employé au niveau des planchers ou des doublages pour son pouvoir en tant qu’isolant thermique, mais aussi phonique.

Pour répondre à chaque application, le PSE est disponible dans différentes gammes et qualités pour obtenir le niveau de performance souhaité.

#Isolation #Solutions techniques