Les maisons anciennes s’offrent une nouvelle jeunesse

L’idée fait progressivement son chemin. Ainsi, les maisons anciennes sont nombreuses à s’offrir une nouvelle physionomie et, avec elle, une nouvelle vie. Intérieur comme extérieur, tout est revu. C’est l’exemple de deux projets menés près de Bordeaux et dans les Hauts-de-Seine.

Publié le 02 mars 2012 par La Rédaction

Un relookage complet pour les maisons anciennes

La tendance est bien marquée : les maisons anciennes connaissent aujourd’hui un regain d’intérêt côté achat. Si la vieille pierre – quand il y en a – est très appréciée, c’est surtout l’idée de pouvoir réaliser la restauration du bâtiment à sa façon et suivant ses goûts qui attire de plus en plus les acheteurs, pour un prix plus ou moins conséquent. L’alliance des deux styles et de deux époques peut alors débuter, que ce soit à l’intérieur comme à l’extérieur.

Le choix des maisons est d’ailleurs de plus en plus diversifié. Là où il était justement préféré la pierre, le béton des années 1960 avec des architectures carrées trouve aussi son public. La particularité de ces habitats est souvent de proposer des espaces nuit assez vastes avec des chambres suffisamment grandes et, à l’inverse, des espaces jours souvent petits et donc à l’opposé de la tendance actuelle. Les travaux de rénovation de chaque maison ancienne commencent alors bien souvent par un agrandissement des lieux avant d’améliorer l’habitat, tant dans son aménagement que dans ses qualités énergétiques. L’éco-conception montre alors ainsi son efficacité dans les travaux de rénovation, à commencer par ceux d’isolation.

Deux écoles pour la rénovation de maisons anciennes

Souvent, les travaux de rénovation des maisons anciennes prennent deux formes différentes : la conservation du style architectural pour travailler principalement l’aménagement intérieur, et la modification radicale des façades pour donner un aspect très contemporain à la structure. C’est le choix fait dans les Hauts-de-Seine, à Vaucresson, pour une maison typique des années 1960.

Construite sur plusieurs niveaux avec sous-sol et accès à la partie à vivre par un escalier extérieur, la façade a été entièrement revue. Le premier travail a consisté à un agrandissement de l’habitat tout en englobant les escaliers dans des formes plus carrées. Cette initiative a également permis de gagner en place à l’intérieur même du logement, notamment avec l’agrandissement de la cuisine et la création d’un vrai salon – salle à manger. Il a également été procédé à un ravalement complet de la façade, accompagné, en partie basse, par la mise en place d’un bardage bois.

À Talence, dans la proche banlieue bordelaise, le travail a été légèrement différent, portant davantage sur un réaménagement complet de l’intérieur, conservant ainsi à l’échoppe son style si caractéristique. Dedans, c’est alors la modernité qui a pris le pas avec l’utilisation de matériaux contemporains, notamment l’acier et le verre, et des couleurs d’aujourd’hui où le blanc conserve une place de choix. L’éclairage à spots encastrés a aussi été étudié pour jouer entre efficacité et discrétion.

Ainsi, les maisons anciennes n’ont pas fini de dévoiler leurs atouts, jusqu’en rénovation…

#Gestion des projets #Rénovation #Solutions techniques