Le vitrage à contrôle solaire, pour le confort de l’habitat

Le vitrage poursuit ses améliorations en s’offrant de nouvelles performances. Parmi les innovations figure le vitrage à contrôle solaire. Dépassant les qualités des produits classiques, il vient maîtriser l’entrée de la chaleur dans l’habitat, tout en garantissant la luminosité intérieure.

Publié le 23 mars 2016 par La Rédaction

Mieux gérer l’énergie solaire

La question de l’entrée du soleil dans la construction est un point central. Pouvant être utile en hiver pour limiter les besoins en chauffage, cette source de chaleur doit au contraire être contenue en été au risque de provoquer un effet de surchauffe. Si celui-ci peut être réduit par l’emploi d’une climatisation, gourmande en énergie, l’autre solution est d’adapter le vitrage à la construction.

L’une des techniques est la mise en place de vitrages à contrôle solaire. Ces équipements offrent des performances supérieures à celles d’un double vitrage classique. À titre de comparaison, ce dernier retient 63 % de l’énergie solaire, tandis que ces nouvelles menuiseries permettent d’atteindre un taux de 80 %. Dans le même temps, elles garantissent une bonne transmission lumineuse, même si celle-ci apparaît légèrement inférieure aux autres équipements vitrés.

Une isolation thermique renforcée avec le vitrage à contrôle solaire

Ce type de vitrage, véritable protection contre le soleil, trouve aujourd’hui une application principalement dans les immeubles de bureaux. Il fait aussi progressivement son apparition sur les habitats individuels. Sa composition lui offre un autre avantage, celui de venir isoler du froid hivernal, de la même façon qu’il protège de la chaleur, par réflexion.

Ainsi, ce nouveau verre de contrôle solaire permet une gestion efficace des énergies. Il est performant sur les petites surfaces vitrées, mais également sur les grandes baies ou murs de verre. Dans ce cas, il allie la qualité à l’esthétisme, venant renouveler les styles architecturaux.

#Menuiseries #Solutions techniques