Le verre cellulaire en solution d’isolation des toitures

Foamglas développe sa gamme d’isolant avec une nouvelle solution en verre cellulaire. Celle-ci a obtenu la validation technique pour être utilisée en isolant sur les toitures, selon le procédé Sarking. Elle garantit ainsi aux habitats une isolation efficace et durable.

Publié le 22 juillet 2016 par La Rédaction

La qualité du verre cellulaire

Les matériaux d’isolation sont des plus nombreux, avec des performances toujours plus élevées. Le verre cellulaire appartient aux solutions qui ont aujourd’hui démontré leurs qualités. Foamglas met en avant cette technique en proposant ses panneaux de verre cellulaire. Leur particularité est de disposer désormais d’une validation technique permettant leur utilisation pour l’isolation des toitures, selon le procédé en Sarking.

Le produit signé Foamglas se compose de verre recyclé à 60 % et de matières minérales naturelles. Rigide, son procédé de fabrication lui permet de développer d’autres propriétés le rendant incombustible et étanche à l’air, à l’eau et à la vapeur d’eau. Il est aussi très résistant à la compression, garantissant ainsi sa durée dans le temps, tout en conservant ses performances.

Le panneau de verre cellulaire, utilisé en isolant thermique

Ces panneaux de verre cellulaire sont utilisés pour réaliser les isolations thermiques sur les réalisations en ITE. Ils sont aussi présents en toiture, selon le système en Sarking. Cette solution permet alors de protéger les surfaces de l’humidité, tout en isolant parfaitement, quelles que soient les conditions climatiques. Le verre cellulaire est en même temps résistant aux rongeurs.

Son emploi permet aussi de réaliser des économies. En effet, chaque panneau évite la mise en œuvre d’un pare-vapeur et d’un écran de sous-toiture, simplifiant la pose sans surcoût. Le verre cellulaire présente donc de multiples atouts, en plus de performances isolantes désormais reconnues.

#Isolation #Solutions techniques #Toitures