Le polyuréthane projeté pour isoler les sols

Synersol propose une solution d’isolation des sols et planchers en mousse de polyuréthane projetée. Après expansion, elle devient alors rigide, permettant la pose de différents sols de finition, y compris la mise en oeuvre d’un plancher chauffant.

Publié le 26 mai 2015 par La Rédaction

Une isolation rigide obtenue par projection de mousse de polyuréthane

L’isolation thermique des constructions commence par le sol. Les techniques varient avec toujours la recherche de la meilleure performance. L’une des solutions est la projection de mousse de polyuréthane sous la chape ou dalle à venir en fonction du sol envisagé.

Cette technique est notamment proposée par Mirbat avec le produit Isolege MK2 de la gamme Synersol. Une fois mis en place, le procédé forme une isolation rigide et solide. Sa résistance à la compression est d’ailleurs de 150 kPa (classe SC1 a2 Ch). Elle permet alors la pose de différents supports, par exemple d’une chape ou d’une dalle béton, d’un mortier en vue de la mise en œuvre d’un carrelage ou d’une chape fluide. Elle permet également la pose d’un plancher chauffant, assurant sa performance.

Une solution à combiner avec une isolation phonique

Isolege MK2 est parfaitement étanche à l’eau et ininflammable. Il peut être projeté en différentes épaisseurs pour obtenir une résistance thermique plus ou moins élevée, allant de 0,90 m².K/W pour 25 mm d’épais et jusqu’à 4,75 m².K/W pour 120 mm. Sa mise en place ne nécessite aucune pose de joints.

Cet isolant peut aussi être combiné à une sous-couche acoustique mince afin de renforcer ses qualités en la matière. Cette couche supplémentaire permet alors de réduire significativement les bruits de choc pour ainsi rendre le bâti toujours plus agréable à vivre, tout en laissant le choix du revêtement de sol et de la chape ou dalle.

#Isolation #Solutions techniques