Le plancher chauffant rafraîchissant progresse

Les solutions de chauffage se diversifient et multiplient leurs usages. C’est le cas des planchers chauffants basse température, de plus en plus nombreux à intégrer les fonctions de chauffe et de rafraîchissement. Selon une récente étude, cette solution est même en pleine progression.

Publié le 15 janvier 2015 par La Rédaction

Une double fonction pour le plancher chauffant

Les constructions neuves sont toujours plus nombreuses à opter pour un plancher chauffant, mais pas n’importe lequel : le plancher chauffant rafraîchissant basse température. Selon une récente enquête réalisée par le syndicat national des fabricants de composants et systèmes intégrés de chauffage-rafraîchissement, ces installations sont aujourd’hui choisies dans 4 constructions de maisons sur 10. Cela représente une progression de 10 % sur un an, tandis que les mises en œuvre de logements individuels ont diminué de 20 % depuis 2013.

Ce double équipement permet de bénéficier des fonctions de chauffage en hiver, tout en évitant la mise en place d’une climatisation en été, souvent plus énergivore. L’équipement répond, dans le même temps, aux exigences de la RT 2012. Sa performance est aussi mise en avant avec un gain concernant la consommation en énergie primaire (Cep) estimée entre 2 et 4 % en comparaison des radiateurs à eau.

Plusieurs générateurs pour le plancher chauffant rafraîchissant

Le plancher chauffant rafraîchissant basse température fonctionne avec différents équipements. Cela peut être, notamment, une chaudière associée à un groupe d’eau glacée, ou une pompe à chaleur air/eau réversible. Cette dernière est la plus souvent sélectionnée, permettant une installation simplifiée et unique. Chaudière et PAC peuvent aussi être associées pour un fonctionnement toujours plus performant.

Ce plancher chauffant rafraîchissant basse température compte donc parmi les installations de confort dans l’habitat, en lien avec l’isolation mise en place.

#Chauffage #Solutions techniques