Le lambris se protège du feu

Protac commercialise un lambris traité pour résister au feu. Le principe de Lamexel Resistaufeu est d’éviter la propagation des flammes aux autres pièces du bâtiment. Performant, il est adapté à une pose dans les ERP et les bâtiments collectifs.

Publié le 27 mai 2016 par La Rédaction

La combustion retardée avec le nouveau lambris de Protac

Protéger les bâtiments du feu est toujours un élément crucial, notamment lorsque les constructions ont pour vocation à accueillir du public. Afin de participer à cette démarche, tout en permettant la multiplication des revêtements, Protac vient de mettre au point sa nouvelle gamme de lambris en bois massif. La particularité des lames proposées est qu’elles sont peintes avec un retardant au feu. Il s’agit d’une peinture opaque intumescente.

Lors du contact avec la flamme, Lamexel Resistaufeu se présente comme une barrière de protection au feu. Le bois ainsi isolé évite alors une combustion rapide, permettant de réduire la propagation des flammes et de la chaleur aux pièces alentour et aux étages. Ce nouveau produit est adapté à une pose dans les ERP (établissements recevant du public), sur supports verticaux ou en plafond.

Plusieurs teintes disponibles

Lamexel Resistaufeu dispose également de l’étiquetage environnemental A+ et de la garantie 0 % COV. Ce lambris se décline en plusieurs revêtements décoratifs, basés sur une palette de trois nuances : blanc pur, brume et embrun. Ainsi, toutes les décorations intérieures sont réalisables, afin de créer l’environnement souhaité.

Les lames, conçues en épicéa du Nord, sont proposées dans une dimension au choix de 135 x 253 mm ou 180 x 237 mm. Leur profil permet de masquer les pointes de fixation lors de la pose. À noter que cette solution se décline également dans une version en bois massif pour l’extérieur.

#Solutions techniques