Le composite pour renforcer les menuiseries

Traditionnellement en bois, PVC ou aluminium, les menuiseries se tournent aujourd’hui vers des matériaux d’avenir. C’est le cas avec le composite, utilisé dans la réalisation des nouveaux produits signés C2R. L’occasion d’augmenter la surface vitrée, sans diminuer la performance de l’équipement.

Publié le 22 avril 2015 par La Rédaction

Une surface vitrée plus importante

Le marché des menuiseries s’ouvre à de nouveaux matériaux. Dominé depuis ces dernières années par le PVC, le secteur évolue pour se tourner vers d’autres produits de haute qualité. Cela concerne notamment la dernière gamme proposée par C2R. Le fabricant a imaginé, en partenariat avec REHAU, des ouvertures en matériau composite, à haute performance. Un élément utilisé, entre autres, pour la conception de produits imposant de fortes résistances.

Ce nouvel équipement joue aussi sur l’apport de luminosité dans l’habitat en offrant une surface vitrée 10 % supérieure aux menuiseries aujourd’hui présentes sur les constructions, à dimensions égales. Cette avancée est permise grâce à un battement central réduit, ne dépassant pas 10 cm, en faisant la fenêtre la plus fine disponible sur le marché.

Une fenêtre aux performances accrues

Privilégiant l’entrée de lumière dans chaque espace à vivre, cette fenêtre n’en est pas moins performante. Elle peut être dotée, au choix, de double ou triple vitrage, assurant une isolation thermique renforcée et une parfaite étanchéité à l’air. Elle répond ainsi pleinement aux obligations de la réglementation thermique.

Le matériau composite lui permet également de présenter une résistance plus élevée pour éviter les phénomènes de déformation notamment avec le rayonnement solaire, à l’inverse du PVC. La gamme est proposée en différentes teintes pour être mise en œuvre sur tous les projets architecturaux, tout en profitant de meilleures performances.

#Menuiseries #Solutions techniques