Le CO2 pour produire de l’eau chaude

La pompe à chaleur se renouvelle pour toujours plus d’économie. EDF et le groupe Sanden se sont ainsi associés pour mettre au point un nouvel équipement de production d’eau chaude. Sa particularité : l’utilisation du CO2 en lieu et place des fluides traditionnels.

Publié le 08 avril 2015 par La Rédaction

Le respect de l’environnement en ligne de mire

La production d’eau chaude améliore ses qualités environnementales. L’évolution des techniques de chauffe connaît ainsi de nouvelles innovations, tournées encore plus vers la question des économies et des énergies vertes. L’un des procédés concerne la pompe à chaleur qui propose de nouvelles techniques.

Le dernier modèle imaginé par les équipes d’EDF, avec la société Sanden, associe l’utilisation de CO2 à un chauffe-eau thermodynamique. Produit frigorigène naturel, à la fois non inflammable, non toxique et sans effet sur l’environnement, il vient remplacer le fluide habituellement employé, plus polluant.

Cette technique reprend en fait un procédé déjà développé en Asie depuis plusieurs années, notamment au Japon.

Un gain en performances

Ce modèle de chauffe-eau, nommé AquaeCO2, est dès à présent disponible pour les particuliers. Il permet de réaliser des économies d’énergie grâce à l’intégration d’un régulateur de pression. Son temps de chauffage est, lui, 4 fois inférieur à celui d’un équipement standard, assurant d’obtenir une eau chaude en 20 minutes. Ainsi, ses performances sont trois fois supérieures à celles d’un appareil classique, tout en proposant une eau chauffée à 65°C.

Cet appareil de dernière génération peut donc venir équiper toutes les constructions individuelles. Il représente aussi une solution d’avenir qui pourrait être amenée à se généraliser et donner vie à d’autres éléments, dans ce même objectif d’allier la baisse de la consommation énergétique au respect de l’environnement.

#Solutions techniques