Le carrelage écologique arrive dans l’habitat

Les matériaux respectueux de l’environnement sont devenus courants dans les constructions. Venant déjà habiller les murs, ils s’offrent désormais des déclinaisons au sol, à l’image du carrelage écologique. Celui-ci s’offre différentes versions, proposant une fabrication qui limite les impacts sur l’environnement.

Publié le 15 septembre 2016 par La Rédaction

Le sol écologique, de sa conception à sa pose

La tendance environnementale poursuit ses innovations. Elle concerne également les revêtements de sol, désormais dotés du label écologique. Il en existe plusieurs sortes, proposées par des fabricants italiens, mais aussi français, à l’image de Novoceram.

Le carrelage écologique se caractérise d’abord par ses matériaux et ses procédés de fabrication. En effet, les matières employées doivent être recyclées, ou sans impact notoire sur l’air, tout comme leur méthode d’extraction et de fabrication. Les rejets polluants doivent être limités, nécessitant une faible consommation énergétique. Enfin, ce carrelage doit aussi être recyclable.

Plusieurs types de carrelages écologiques

Il existe aujourd’hui plusieurs gammes de carrelages écologiques. Le plus courant est le carrelage composite. Celui-ci se caractérise par sa composition 100 % recyclable, généralement conçu en carbonate de calcium et de résine. Sa pose se réalise à la colle écologique. Certains disposent même d’un adhésif pour une pose simplifiée.

Les autres catégories de carrelage sont celles en verre recyclé, généralement utilisées pour la réalisation de surfaces en mosaïques, les produits alternatifs et les versions recyclées, conçues à partir de déchets de carrelage. Le coût est, lui, légèrement supérieur aux solutions classiques, avec une tendance à la baisse pour rejoindre les mêmes niveaux. Ainsi, le revêtement de sol dur poursuit ses évolutions en proposant des matériaux toujours plus novateurs et désormais avec un faible impact sur l’environnement.

 

#Développement durable #Solutions techniques