Le bureau d’études, complémentaire au travail de l’architecte

LES MÉTIERS TECHNIQUES Les projets de construction font appel à plusieurs corps de métier. Si l’architecte reste indispensable, il s’appuie également sur des bureaux aux compétences transversales. Parmi eux figurent les bureaux d’études. Ces derniers accompagnent aussi les entreprises lors des travaux, avec, pour chacun, des compétences spécifiques.

Publié le 26 octobre 2020 par La Rédaction

Une aide essentielle pour chaque projet

Monter un projet de construction nécessite des compétences variées, d’autant plus lorsqu’il présente des particularités structurelles ou un terrain spécifique. Pour compléter les travaux architecturaux, le recours à un bureau d’études est donc souvent impératif. Différents types existent avec chacun leurs particularités.

Les BE techniques sont parmi les premiers à intervenir sur les plans, dès les études de faisabilité. Ils viennent réaliser les notes de calcul et contribuent à établir le coût d’un projet en fonction de ses spécificités. L’objectif est notamment de déterminer les fondations nécessaires en s’appuyant sur le type de construction envisagé, mais aussi la qualité du sol, au regard de l’étude géotechnique.

D’autres fonctions pour les bureaux d’études

Certaines entités sont spécialisées dans des domaines particuliers, tout aussi essentiels. Les bureaux d’études structures sont ainsi davantage orientés vers les calculs liés au dimensionnement des poutres, poteaux et portées des charpentes, entre autres. Les BE géotechniques étudient la répartition et transmission des charges dans le sol en fonction de la nature de celui-ci.

Deux autres bureaux d’études interviennent fréquemment dans les constructions neuves : les BE infiltrométrie pour vérifier l’étanchéité des bâtis, et les BE thermiques pour proposer des solutions liées à la réduction de la consommation énergétique.

#Architectes #Solutions techniques