Le bois composite, nouvel élément constructif

Le bois composite s’est installé parmi les matériaux utilisés dans le bâtiment. Son emploi est principalement réservé aux éléments d’habillage, notamment les plages de piscine, les terrasses ou encore les bardages.

Publié le 13 novembre 2012 par La Rédaction

La composition du bois composite

Le bois composite apparaît comme un matériau incontournable dans le BTP. Créé au milieu des années 1975, il avait d’abord pour vocation de devenir une alternative aux bois exotiques et essences rares pour préserver les forêts tropicales. Aujourd’hui, plus de 60 % des aménagements extérieurs en bois contiennent ce nouveau matériau.

En constante évolution, celui-ci se compose, aujourd’hui, de fibres de bois et de résines plastiques. Il est à la fois imputrescible et résiste aux rayons du soleil. Le bois composite offre aussi une importante palette de couleur, permettant de varier les styles pour tout l’habitat.

Ce matériau a désormais de nombreuses utilisations, y compris dans le domaine de la construction. C’est le cas avec la réalisation de plages de piscine, de terrasses, mais également pour la mise en place de bardages.

Le bois composite, pour réaliser les bardages des habitations

Le bois composite présente de nombreux avantages. Il est notamment reconnu pour ses qualités isolantes, qu’elles soient thermiques ou phoniques. Son autre atout est sa facilité de pose, mais aussi son entretien réduit. En effet, à l’inverse du bois à peindre ou à vernir régulièrement, il est teinté lors de sa fabrication. Son nettoyage est également aisé.

Enfin, ce type de bois s’avère particulièrement économique, tout en bénéficiant d’une grande longévité. Son procédé de pose est identique au bardage traditionnel, réalisé par clipsage. En contrepartie, son apparence n’offre pas le côté naturel du bois.

Ce matériau peut être posé en neuf ou en rénovation.

#Développement durable #Solutions techniques