Le bâtiment bas carbone, nouvelle évolution de construction

En cohésion avec les économies d’énergie devenues la norme des nouvelles constructions, les bâtiments bas carbone font aujourd’hui parler d’eux avec une tendance qui s’accélère. L’objectif est simple : réduire la production de gaz à effet de serre, souvent issue de la construction et des matériaux utilisés. En ce sens, de nombreux progrès sont en train d’être réalisés avec de nouvelles offres.

Publié le 13 janvier 2012 par La Rédaction

L’émission de gaz à effet de serre autant surveillée que les économies d’énergies

Les dernières réglementations thermiques sont là pour le démontrer, la question environnementale dans le bâtiment est aujourd’hui devenue un enjeu de tout premier plan pour les nouvelles constructions. Or, il est un autre domaine qui fait l’objet de nombreuses attentions depuis quelques années : les émissions de gaz à effet de serre.

Il est vrai que la construction d’immeubles fait partie de l’un des secteurs les plus productifs de ce gaz nuisible à l’environnement. Sa présence se retrouve d’ailleurs dès les travaux de construction, mais aussi dans les matériaux. Pour y remédier, il est aujourd’hui développé la notion de bâtiment bas carbone ce, dès l’ouverture de chantiers, avec le développement et l’utilisation d’écomatériaux.

Des émissions de gaz de la conception à l’utilisation des bâtiments

Les gaz à effet de serre sont aujourd’hui étudiés dans les quatre étapes du BTP, comprenant la conception, la construction, l’exploitation et la démolition. Les origines identifiées sont également nombreuses, comprenant tout à la fois les solutions de construction, les matériaux employés et la logistique adoptée sur le chantier. En effet, de la conception aux travaux, les structures sont sources d’émission de gaz.

Pour témoin, les équipements de construction représentent en moyenne 70 % des émissions constatées sur les chantiers. Afin d’y pallier, ces derniers évoluent avec l’apparition de plus en plus fréquente des écomatériaux. Ceux-ci concernent les systèmes d’isolation, certains bois, les parpaings et, depuis peu, les ciments.

Des solutions qui devraient donc, peu à peu, se généraliser.

#Développement durable #Solutions techniques