L’aéroport de Pékin, bâtiment immense à la pointe de la technologie

La construction du nouvel aéroport international de Daxing à Pékin a ouvert au public le 30 septembre 2019. Il vient concurrencer les plus grands aéroports mondiaux, tandis que ses technologies se révèlent à la pointe des dernières innovations.

Publié le 07 août 2019 par La Rédaction

Une architecture unique et spectaculaire

Les grands projets plongent fréquemment vers le spectaculaire. Au-delà de la performance de construction apparaît le travail architectural, souvent d’une grande originalité. Le nouvel aéroport international Daxing de Pékin n’échappe pas à cette alliance gagnante. Le bâti a été achevé fin juin 2019, tandis que les premiers passagers l’ont emprunté dès le 30 septembre de la même année.

La structure prend la forme d’une étoile de mer à six tentacules. Elle est issue de la collaboration entre le cabinet d’architecte Zaha Hadid et l’entreprise d’ingénierie de Paris. S’étendant sur une superficie de 700 000 m², le montant total des travaux devrait avoisiner les 17 milliards d’euros.

De nouvelles technologies axées sur le service

Le gigantisme de cet ensemble s’exprime d’autant plus sur les seules données de sa toiture. Chaque brin de la structure équivaut à une vingtaine de stades de football. À cet élément s’ajoutent également les nombreuses liaisons ferroviaires et routières, et les huit pistes. Son fonctionnement devrait l’amener à accueillir plus de 100 millions de passagers par an.

L’ensemble se veut à la pointe des innovations pour un service renforcé et une plus grande fluidité d’enregistrement pour les usagers. Ainsi, l’aéroport est doté de stations de dépôt des bagages automatiques, tandis que la technologie faciale vient en appui des contrôles de sécurité.

#Aménagements urbains #Gestion des projets #Solutions techniques