La technique du sarking pour isoler la toiture

Les charpentes apparentes s’accompagnent aujourd’hui de solutions d’isolation efficaces, réalisées par l’extérieur. Cette technique du sarking propose désormais des matériaux de qualité aux performances élevées.

Publié le 21 mars 2014 par La Rédaction

Le charme de la charpente apparente, tout en bénéficiant d’une isolation performante

Les solutions constructives s’adaptent à toutes les réalisations. Cela concerne aussi le charme encore apprécié des charpentes apparentes dans les habitats, notamment pour les surfaces en mezzanine. Restait un défaut à ces surfaces, celui de l’isolation de la construction qui laissait apparaître de nombreuses déperditions. Il est toutefois désormais possible d’allier ce choix architectural d’intérieur au confort du logement.

Pour cela, la technique d’isolation utilisée est le sarking. Cette méthode consiste à disposer la couche d’isolant en extérieur, sous la couverture. Le choix de celui-ci peut être varié, venant reposer sur les liteaux recouvrant les épaisseurs d’isolant mis en place.

Cette solution, performante, s’adapte tant aux travaux en neuf qu’en rénovation, que ce soit sur les immeubles d’habitation ou professionnels.

Une réduction importante des ponts thermiques

Le sarking permet aussi de réduire de façon importante les ponts thermiques, notamment par une mise en œuvre en couches croisées. Souvent proposé en laine minérale de roche, la performance acoustique de cet isolant est également présente.

D’autres panneaux sont disponibles dans différents matériaux, par exemple en mousse de polyuréthane. Tous sont dans tous les cas adaptés aux nouvelles réalisations, en respect de la RT 2012, mais aussi de la labellisation BBC.

La pose de l’isolant par l’extérieur permet enfin de n’avoir aucune installation dans la construction. Cela a pour effet de simplifier les travaux, notamment lors de chantiers en rénovation.

#Isolation #Solutions techniques #Toitures