La solution Uretek pour la consolidation des bâtiments

Uretek propose une solution efficace pour stabiliser toute construction ou intervenir lors de l’affaissement de fondations. Le principe repose sur l’injection d’une résine sous ces dernières, au niveau des zones critiques. Ce procédé est utilisable sur tous les types de fondations.

Publié le 26 août 2011 par La Rédaction

La consolidation des fondations, solution idéale en rénovation

Rénover un bâtiment n’est guère simple, entraînant de nombreuses contraintes qui ne sont pas toujours suffisamment prises en compte. La première conséquence est un alourdissement de la structure avec une augmentation des charges sur les murs porteurs, entraînant la fragilisation des fondations.

Pour conserver la solidité de la construction et procéder à la consolidation du bâtiment, la solution est alors d’intervenir directement sous ses fondations. Pour cela, Uretek propose une solution désormais agréée par l’établissement de vérification SOCOTEC : la résine Deep Injections®. Ce procédé est adapté à tous les types de fondations, mais aussi tous les bâtiments, qu’il s’agisse d’une maison individuelle, d’un immeuble d’habitation, industriel ou commercial.

Cette solution de rénovation est également employée pour les ouvrages d’art et les monuments historiques, afin de leur assurer cette même stabilité.

Le principe d’utilisation de la résine Uretek

Dans son principe, la résine expansive d’Uretek est injectée à l’état liquide sous les fondations. À cet effet, des trous d’un diamètre de trois centimètres sont réalisés pour atteindre le sous-sol. La résine est alors injectée par des tubes préalablement mis en place.

L’avantage de cette solution est de n’entraîner aucune vibration ni excavation. Sa rapidité de réalisation est également un bon point, sans aucun dommage pour la structure.

Le procédé est également parfaitement maîtrisé, mis en place par des professionnels. Ainsi, lors de l’opération, des récepteurs laser avec une sensibilité au millimètre sont installés dans le bâtiment afin de contrôler tout début de soulèvement. L’injection est le cas échéant aussitôt stoppée, assurant au sol d’avoir retrouvé toute sa capacité portante et garantissant ainsi la solidité de la structure.

#Pathologie des bâtiments #Solutions techniques