La pouzzolane, élément naturel présent dans les constructions

Aussi connue sous le nom de pierre de lave, la pouzzolane fait partie des matériaux naturels utilisés dans la construction. Connue pour ses propriétés isolantes, elle intervient aujourd’hui dans la conception de liants proches des ciments, en offrant résistance et légèreté.

Publié le 10 juin 2014 par La Rédaction

La pouzzolane, pour des bâtis plus écologiques

Les pierres naturelles sont connues pour être de plus en plus présentes dans la construction des immeubles et s’affichent désormais dans de nombreux matériaux. La pouzzolane fait partie de ces matières utilisées. Se caractérisant par sa couleur rouge issue de l’oxyde ferrique présent dans sa composition, et pour sa légèreté, elle contient aussi de la silice et de l’alumine. Dans le domaine de l’habitat, elle est principalement employée, à l’état naturel, pour la réalisation de paillages des plantations en extérieur. Aujourd’hui, elle entre désormais dans la construction en s’intégrant aux matériaux.

Ses qualités sont nombreuses, y compris pour la conception des bétons. Ainsi, outre son faible poids, elle dispose d’excellentes qualités thermiques et phoniques. Elle résiste aussi au gel et, utilisée en liant, elle présente une certaine rugosité garantissant son accroche sur le support de destination.

Une utilisation pour la réalisation de ciment

Dans la construction, la pouzzolane intervient principalement dans la réalisation de bétons légers. Mélangée à la chaux, elle garantit de hautes performances en formant un liant qui présente une structure proche de celle du ciment grâce à la réaction produite au contact des deux éléments avec l’eau. Dans le même temps, cette solution reste parfaitement écologique.

La pouzzolane peut aussi se présenter sous une forme artificielle, aux propriétés et performances identiques à la roche naturelle. Elle est, en revanche, moins écologique.

#Matériaux naturels #Solutions techniques