La porte coulissante, dans tous ses états

La porte coulissante s'installe désormais en façade d’habitat comme en intérieur. Son premier atout est son gain de place, tout en proposant des utilisations variées. Deux systèmes principaux coexistent : la pose en applique et la porte escamotable ou à galandage.

Publié le 15 mai 2013 par La Rédaction

Les différents systèmes de porte coulissante

Que ce soit en simple ou double vantaux, les portes coulissantes s’installent désormais à l’intérieur des logements. Leur atout est, il est vrai, de taille, tandis que les habitats diminuent en superficie : offrir un gain de place en supprimant le débattement de la porte. Ce système permet aussi de faciliter la circulation des personnes. Deux solutions sont aujourd’hui mises en œuvre : les portes à galandage et celles en applique.

Pour ces dernières menuiseries, il s’agit d’un équipement venant coulisser le long du mur. Les fixations sont directement posées sur celui-ci ou au plafond à l’aide d’un rail. L’avantage de ce système est de s’adapter à quasiment toutes les ouvertures intérieures. Pour plus d’esthétisme, les habillages en bois ou métal se sont également développés. En revanche, la structure occupe une place importante contre le mur, imposant de supprimer toute décoration à cet endroit, mais aussi les prises et interrupteurs.

Les portes escamotables prennent place, quant à elles, directement dans le mur, avec une structure sur rail complète. L’esthétisme est parfait, la porte s’effaçant complètement. Outre son coût plus élevé, cette installation nécessite toutefois une adaptation plus complexe en rénovation, notamment avec la pose d’une double cloison pour abriter le système. Une autre contrainte existe aussi, interdisant tout perçage ou mise en place d’une accroche, au risque d’abîmer le vitrage en transperçant la paroi. Cela concerne également les éléments électriques. Cet inconvénient disparaît toutefois par la mise en place d’équipements spécifiques précablés.

Des utilisations variées pour les portes coulissantes

Les portes à galandage s’installent tant en intérieur qu’en extérieur. Réalisées en PVC ou alu, elles offrent les mêmes performances que les autres menuiseries extérieures, tout en offrant une dimension d’ouverture totale, de la même façon que des portes-fenêtres battantes. Dans l’habitat, les portes coulissantes permettent de séparer deux pièces. Elles sont aussi utilisées pour les portes de placard ou pour créer des cloisons amovibles. Pour cela, le nombre de panneaux peut être multiplié.

Le choix des matières est également très diversifié, avec notamment, pour l’intérieur, des structures en bois ou entièrement en verre. Dans ce dernier cas, le système d’accroche est alors différent pour s’adapter à l’épaisseur et sécuriser l’installation.

#Menuiseries #Solutions techniques