La performance énergétique, objectif des nouvelles fenêtres Alya

AMCC renouvelle sa gamme de fenêtres en proposant des équipements aux performances revues. Ainsi, la gamme Alya présente des qualités thermiques de haut niveau, adaptée à toutes les constructions, mais également aux projets de rénovation.

Publié le 20 octobre 2015 par La Rédaction

Un quadruple vitrage pour une isolation parfaite

Avec les surfaces vitrées qui augmentent en façade des maisons, les performances des équipements deviennent de plus en plus élevées, repoussant les limites et s’inventant de nouveaux défis. AMCC y participe en dévoilant sa gamme renouvelée de fenêtres Alya.

Réalisées dans une alliance de PVC et d’aluminium, elles proposent aujourd’hui des performances accrues pour relever les prochaines exigences de la RT 2020. Ainsi, ce bloc vitré affiche un Uw pouvant être inférieur à 0,6 W/m².K. Pour y parvenir, AMCC intègre une petite révolution avec un quadruple vitrage. Celui-ci est obtenu par l’association de deux doubles vitrages.

Un renforcement des performances acoustiques

Le renforcement du vitrage permet d’obtenir une meilleure efficacité thermique, mais également acoustique. Celle-ci vient répondre aux exigences en matière d’isolation des façades, notamment de celles imposant un affaiblissement en dessous de 50 dB.

Ces nouvelles menuiseries sont disponibles en plusieurs épaisseurs, de 70 à 180 mm, pour répondre aux différentes épaisseurs des isolants. Cette diversité est particulièrement appréciée lors de la mise en place d’une solution d’isolation par l’extérieur.

En outre, cette fenêtre comprend un store intégré dans le vitrage. Il permet de venir contrôler les apports solaires et ainsi limiter les effets de surchauffe pouvant apparaître, notamment en été. Sa fermeture, elle, se réalise par verrou automatique, offrant une parfaite sécurisation de l’espace.

#Menuiseries #Solutions techniques