La peinture écologique s’impose progressivement

La question environnementale concerne en premier lieu les différents éléments constructifs. La peinture en fait partie avec le développement de produits écologiques. Ces derniers s’imposent désormais sur le marché, que ce soit pour une utilisation en intérieur ou en extérieur.

Publié le 09 janvier 2017 par La Rédaction

Des peintures aux qualités élevées

La peinture compte parmi les éléments tendance. En quelques années, elle est venue recouvrir tous les murs, y compris en intérieur. Elle se décline en de multiples teintes, tout en permettant toutes les associations pour aboutir à un résultat hautement décoratif. Les peintures traditionnelles laissent aujourd’hui progressivement leur place à d’autres solutions aux qualités diverses. C’est le cas de la peinture écologique.

Celle-ci s’impose désormais sur ce marché, venant contribuer à la préservation de l’environnement. Sa spécificité tient dans sa composition. En effet, elle est réalisée avec pas ou très peu de résines d’origine pétrochimique ou de COV (composé organique volatil) , en faveur d’éléments d’origine végétale ou minérale. Cela peut être, entre autres, de la poudre de marbre ou de craie, tandis que les liants vont être par exemple à base d’huile de lin, de ricin ou de tournesol.

Un pouvoir couvrant élevé

Ces nouvelles peintures disposent des atouts de leurs aînées. Les solutions proposent en effet un fort pouvoir couvrant, tandis qu’elles se répartissent en une infinité de teintes pour s’adapter à tous les intérieurs des bâtiments, qu’ils soient résidentiels ou à usage professionnel.

Aujourd’hui, ces solutions se déclinent dans des versions pour l’extérieur. Leur performance est là encore élevée, venant amener de la couleur sur les surfaces des immeubles. Ils peuvent également s’associer à d’autres produits tels que des fixateurs pour une tenue parfaite, durant de longues années.

#Développement durable #Matériaux naturels #Solutions techniques