La Part-Dieu change de cap

Changement de municipalité rime aussi avec révision des projets constructifs. Lyon en est le meilleur exemple. Si les travaux en cours seront menés à terme, ceux concernant la Part-Dieu ont été revus avec une vision du quartier diamétralement opposée à l’ancien projet.

Publié le 22 juin 2021 par La Rédaction

L’abandon de la verticalité

Les rêves de verticalité à Lyon s’envolent doucement. Tandis que l’on avait pris l’habitude de parler de la nouvelle skyline et de la forêt des tours, la nouvelle municipalité en place depuis un an rebat les cartes et présente un projet largement revu pour la rénovation du quartier de la Part-Dieu.

Exit donc la vision verticale de ce quartier d’affaires parmi les plus importants de France. Désormais, les ambitions sont modifiées pour donner une plus grande place aux habitants. Première conséquence, les projets constructifs sont réduits de près de 100 000 m2, dont 85 000 m2 de bureaux. En revanche, la superficie de habitats à livrer d’ici 2030 reste identique, de l’ordre de 92 000 m2. Seule évolution, les logements accessibles seront plus nombreux, accompagnés de nouveaux équipements comme la création de crèches.

Des projets en cours difficiles à revoir

Il en va de même pour ce qui devait être la « forêt des tours ». Ce vaste projet tout en verticalité situé au nord de la gare va désormais prendre une dimension humaine avec la création d’espaces verts et d’immeubles de taille bien plus modeste.

Reste la question des projets déjà lancés. Cela représente 250 000 m2 de bureaux livrables en 2030 qui garderont leur verticalité. En revanche, les espaces verts devraient être augmentés pour offrir une place plus conséquente à la nature.

#Aménagements urbains #Architectes #Solutions techniques