La paille s’installe durablement dans le secteur de la construction

Longtemps l’apanage de l’auto-construction, la paille appartient désormais, et à part entière, aux matériaux de construction durable. Celle-ci a en effet, en quelques années, su s’imposer et montrer ses qualités pour arriver aujourd’hui, à des solutions industrielles performantes donnant lieu à de nouveaux équipements. C’est le cas du panneau de paille, concurrent direct de l’OSB.

Publié le 09 septembre 2014 par La Rédaction

Des immeubles à énergie positive conçus en paille

Il est bien loin le temps où la réalisation d’un habitat en paille relevait davantage de la construction artisanale. Aujourd’hui, celle-ci est bel et bien intégrée aux solutions constructives retenues pour leurs performances, tout en offrant un cadre environnemental unique. Mieux, la paille entre dans la réalisation de nouveaux matériaux venant concurrencer des solutions beaucoup plus traditionnelles, tout en permettant la réalisation d’immeubles.

Ainsi, les constructions sur plusieurs niveaux pensées en ossature bois intègrent facilement une isolation en bottes de paille. Ce système constructif est d’ailleurs désormais encadré avec l’application, depuis 2012, de règles professionnelles validées par l’Agence qualité construction.

Ces réalisations, également autorisées pour la création d’ERP, ont aussi l’avantage d’être adaptées à la mise en œuvre de bâtiments à énergie positive.

Les panneaux de paille, alternatives écologiques et performantes

De nouveaux matériaux à base de paille sont également proposés, à commencer par le panneau OSSB. À l’image du panneau OSB qui permet de valoriser les chutes de bois, l’OSSB est obtenu à partir de la paille de blé broyée lors de la moisson, représentant une excellente alternative aux plaques de plâtre utilisées pour la réalisation de cloisons ou en doublage.

Ces panneaux sont donc obtenus par compression à chaud de la paille et par collage avec de la résine de mélamine, sans intégration d’autres éléments et sans émission de COV. Le coût de cette solution est équivalent à la version en bois, tout en présentant une meilleure résistance à l’humidité. Autant d’éléments qui offrent un renouveau pour ce matériau et lui assurent un bel avenir dans le secteur de la construction.

#Matériaux naturels #Solutions techniques