La paille de riz pour isoler les constructions

La société FBT Isolation a développé ces derniers mois un produit isolant biosourcé et performant, conçu à base de paille de riz de Camargue. Cette solution permet d’obtenir d’excellents résultats, que ce soit concernant la qualité thermique ou l’acoustique.

Publié le 25 septembre 2019 par La Rédaction

Un isolant naturel valorisé

Jusque-là non valorisée, la paille de riz a certainement trouvé une façon d’être utilisée. Longtemps brûlée faute d’autre emploi, elle sert désormais à réaliser des panneaux d’isolation pour l’habitat. Le concept est notamment repris par l’entreprise FBT Isolation. Celle-ci conçoit des isolants intégrant 90 % de cette matière, le reste étant un liant polyester thermofusible qui permet de tenir les brins entre eux.

Ces panneaux, une fois compressés, sont proposés en plusieurs épaisseurs, allant de 4,5 à 20 cm. En version « PR », ils sont destinés à isoler les toitures et parois verticales, en intérieur comme en extérieur. La gamme « P2R » est, pour sa part, réservée à l’ITI (isolation thermique par l’intérieur). Ce produit est recouvert sur ses deux faces d’un film basse émissivité servant à réfléchir le rayonnement thermique, notamment lors d’une pose en toiture.

Une mise en œuvre simplifiée

Les panneaux d’isolation en paille de riz bénéficient d’une pose simplifiée. Ils ont pour qualité de se découper aisément. D’autre part, ils ne se délitent pas. Enfin, ils produisent peu de poussière, tandis que les chutes obtenues sont facilement réutilisables lors des opérations de calfeutrage.

Ces éléments permettent à ce nouveau matériau de répondre aux exigences de la future réglementation environnementale. Il ne contient également aucun irritant, tandis qu’il bénéficie d’un classement A+ pour les COV.

#Développement durable #Isolation #Solutions techniques