La nature pour faire baisser les températures

LE VERDISSEMENT DES VILLES est devenu un enjeu là où on l’attend le moins. Ainsi, la capitale de l’Arabie Saoudite s’est lancée dans un vaste programme de plantation pour rendre les lieux plus agréables à vivre. Tout a été pensé pour donner vie au Green Riyadh, jusqu’à l’irrigation, élément clé dans cette région.

Publié le 28 octobre 2021 par La Rédaction

Mieux vivre par la nature

Réfléchir à la nature et à ce qu’elle peut amener, mais aussi servir de modèle correspond en tout point au projet développé ces dernières années à Riyad. La ville s’est lancée depuis 2019 dans un vaste programme de plantation. Si elle n’est pas la première à le faire, sa situation géographique pousse en revanche à y regarder de plus près.

Au-delà de l’aménagement vert, la portée de cette initiative dans une région connue pour ses fortes chaleurs présente, à ce titre, un intérêt particulier, avec une vision sur le long terme. En effet, le projet Green Riyadh devrait s’achever en 2030.

Un projet qui se veut une réussite

À l’issue, ce sont près de 10 millions d’arbres qui auront été plantés avec un objectif : faire passer le ratio espaces verts par habitant à 28 m2. Aujourd’hui, ce taux est de 1,7 m2 d’espace végétalisé par habitant. Sur le territoire, ces plantations devraient occuper 541 m2 d’ici 2030.

Pour faire de ce plan un succès, rien n’a été laissé au hasard. Ainsi, les essences choisies sont des arbres habitués de la zone, supportant tout autant la chaleur que les vents. Une pépinière a également été créée pour remplacer sans délai les plantations qui n’auraient pas résisté. Enfin, l’autre gros travail porte sur l’irrigation avec la volonté de préservation des ressources. En ce sens, celle-ci se fait en circuit fermé. Une solution économe qui fait déjà ses preuves.

 

#Matériaux naturels #Solutions techniques