La maison modulaire, avenir de la construction ?

Les idées de construction ne manquent pas ces dernières années avec, pour toutes, la double problématique de la performance énergétique et de l’environnement. Parmi les nouvelles constructions proposées figure la maison modulaire, directement issue des bâtiments temporaires en préfabriqué.

Publié le 26 mars 2012 par La Rédaction

La maison modulaire, nouvelle utilisation des bâtiments préfabriqués

Rapidité, facilité et confort. Ceux qui auraient parié il y a quelques années que ces trois notions ne pouvaient cohabiter dans la construction ont aujourd’hui perdu. En effet, la maison préfabriquée est désormais une réalité, alliant de nombreux atouts. Se révélant être une adaptation des baraquements souvent installés sur les chantiers ou des containers, elle offre désormais tout le confort avec une donnée, essentielle, sa vitesse de mise en place.

Ainsi, entièrement réalisé en usine, chaque module n’a plus qu’à être assemblé l’un avec l’autre et à être raccordé aux différents réseaux. Le temps de mise en œuvre est alors réduit, n’excédant pas quelques heures pour les constructeurs, notamment Bodard et BH, filiale du fabricant de bateaux Bénéteau. Entre la définition du projet et l’emménagement, le temps d’attente pour pouvoir s’installer dans sa nouvelle maison modulaire est en effet souvent bien inférieur à 6 mois.

Des performances proches des constructions actuelles

Les performances énergétiques de ces nouvelles demeures n’ont rien à envier aux derniers modèles de constructions. Ainsi, certaines répondent d’ores et déjà aux normes de la RT2012. Tout y est d’ailleurs pensé pour le confort, outre une isolation étudiée, incluant la mise en place de panneaux solaires, de récupérateurs d’eau de pluie ou encore de pompes à chaleur. À la façon d’un Lego géant, la structure autoporteuse est facile à jouxter et à superposer.

Ainsi, émanation directe des solutions de stockage ou des installations de chantier provisoires, ces éléments ont su devenir de véritables constructions avec des coûts annoncés inférieurs à ceux d’une construction traditionnelle, pour une mise en œuvre basique. Dans le même temps, chaque réalisation se permet toutes les modularités, y compris pour des constructions à étage. Reste alors la forme, très carrée, qui limite la qualité esthétique. Beaucoup optent alors pour un bardage bois ou une solution de finition qui permet d’apporter à ce nouveau mode de construction une note moins stricte, en rompant la linéarité des modules.

Il ne reste plus qu’à voir si ces habitats vont connaître le même succès qu’une autre solution de construction rapide, l’ossature bois…

#Gestion des projets #Solutions techniques