La filière bois cherche à se développer

Si elles ont connu une forte progression de leur nombre ces dernières années, les constructions bois restent encore bien en deçà des autres réalisations traditionnelles. Le Comité national pour le développement du bois cherche à faire évoluer la tendance en ciblant les architectes et les économistes.

Publié le 01 avril 2020 par La Rédaction

Mettre en avant la filière bois pour développer les projets

La construction bois a depuis longtemps fait ses preuves. Elle reste pourtant encore confidentielle en France, souvent réservée aux projets d’agrandissement. Afin de faire évoluer les habitudes constructives, le Comité national pour le développement du bois cherche depuis 2020 de nouveaux porte-parole. En ce sens, l’association cible les architectes et économistes pour les sensibiliser à cette solution de construction.

Pour y parvenir, elle s’est rapprochée en début d’année de l’Union des syndicats français d’architectes (Unsfa) et de l’Union nationale des économistes de la construction (Untec). L’objectif est de leur permettre de mieux appréhender les qualités du matériau. Celles-ci vont de pair avec un autre atout : la production actuelle de bois en France représente à peine la moitié de l’accroissement naturel des forêts sur le territoire.

Le bois utilisé pour l’habitat et l’aménagement intérieur

Les projets de construction des maisons individuelles et des petits collectifs sont les cibles de la filière bois. Le matériau permet en effet de réaliser des architectures diversifiées, tout en se révélant d’une grande solidité.

Il peut aussi être employé pour d’autres travaux. C’est le cas des aménagements intérieurs. Là encore, toutes les réflexions sont ouvertes avec de nombreuses innovations et créations. Reste à voir si cela suffira à insuffler un nouveau souffle au secteur.

#Développement durable #Solutions techniques