La chaudière granulés à condensation dévoile son efficacité

Le chauffage bois poursuit son évolution pour offrir des performances équivalentes aux autres installations, le respect de l’environnement en plus. C’est le cas de la chaudière granulés à condensation qui affiche un niveau de performance identique à sa cousine fonctionnant au gaz.

Publié le 24 novembre 2014 par La Rédaction

Un fonctionnement du chauffage identique, malgré une énergie différente

La performance de la chaudière à condensation n’est plus à relever. Celle-ci a en effet su faire ses preuves et confirme désormais ses qualités avec, au premier rang, les économies d’énergie qu’elle engendre. Reste que si cette installation est principalement connue pour fonctionner au gaz, elle est aujourd’hui proposée sous d’autres énergies. C’est le cas de la chaudière à granulés bois et à condensation qui amène un renouveau en la matière, tout en affichant des qualités identiques.

Ainsi, cette installation de chauffage fonctionne de la même façon que ses équivalents de chauffage au gaz ou au fioul : la chaleur des fumées est récupérée par condensation, permettant un gain en calories de 12 % et donc d’obtenir un rendement supérieur à 100 %.

L’équipement, associé à un système de modulation de la puissance, permet également de consommer seulement la quantité de granulés nécessaire, et donc de réaliser des économies supplémentaires.

Des chaudières à granulés désormais compactes

Reste la question de l’encombrement. En effet, ces chaudières nécessitent un espace de stockage des granulés. Pour un fonctionnement automatisé, elles sont reliées à un silo, imposant de disposer d’un espace réservé.

De nouveaux modèles intègrent toutefois une réserve de granulés. Cela permet d’obtenir un équipement plus compact, tout en offrant une autonomie moyenne de quatre jours. Cette innovation permet alors d’en simplifier le fonctionnement pour profiter davantage du confort et des économies d’énergie ainsi réalisées.

#Chauffage #Solutions techniques