La brique à bancher se réinvente avec Wienerberger

Le fabricant modifie sa gamme en proposant une nouvelle brique à bancher. Celle-ci s’adapte à tous les types de construction dédiés aux habitats individuels, collectifs ou tertiaires. Elle offre aussi d’importantes performances thermiques.

Publié le 24 novembre 2016 par La Rédaction

La brique à bancher, pour la réalisation d’acrotères

Wienerberger Porotherm contribue à améliorer la qualité des constructions. Le fabricant vient de commercialiser son nouveau produit, la brique à bancher 20. Celle-ci est conçue en terre cuite. Elle permet la réalisation d’acrotères en béton armé, y compris dans les zones sismiques.

Ce matériau se caractérise aussi par ses qualités thermiques. Il offre à l’immeuble ainsi construit un confort élevé, limitant les ponts thermiques. Il autorise également la mise en place d’un isolant de 20 mm d’épaisseur entre les cloisons externes. Sa maçonnerie à joint continu vient, elle, améliorer l’étanchéité à l’air et offrir une qualité acoustique plus conséquente.

Une brique de grand format

Cette nouvelle brique à bancher signée Wienerberger Porotherm présente un format de 500 x 200 x 299 mm. Sur le chantier, elle peut être employée en élément de banche, d’un coût modéré par rapport aux autres techniques. Elle répond ainsi à tous les besoins de construction, en contribuant à en augmenter la qualité thermique.

Elle est utilisable pour de multiples réalisations, en garantissant leur solidité. C’est le cas avec la mise en œuvre des murs séparatifs et des acrotères, mais aussi des soubassements ou des clôtures. Wienerberger Porotherm est ainsi de toutes les constructions pour un immeuble présentant de qualités variées, qu’il s’agisse d’une maison individuelle, d’un bâtiment collectif ou tertiaire.

#Performance thermique #Solutions techniques