Installer un disjoncteur d’eau pour éviter les fuites

Le disjoncteur d’eau est une solution qui permet de limiter les effets des fuites d’eau. Ce petit appareil se pose directement sur les canalisations, généralement au niveau de l’arrivée d’eau. Il est adapté aux maisons comme aux immeubles professionnels.

Publié le 20 juillet 2016 par La Rédaction

Réduire les effets des fuites d’eau

Les fuites d’eau figurent parmi les sinistres les plus fréquents dans les constructions. Sources de dégâts, elles ont également pour inconvénient d’être décelées souvent tardivement. Le premier effet, outre le coût financier de la consommation d’eau excessive, est de provoquer des dégâts importants et durables, jusqu’à parfait assèchement. Pour éviter ces conséquences, l’une des solutions est l’installation d’un disjoncteur d’eau.

Positionné sur l’arrivée d’eau, cet équipement agit dès que le débit d’eau se révèle anormal. Cela conduit immédiatement à une coupure de l’eau, supprimant ainsi les risques de fuite. Avant la remise en route, il suffit alors de vérifier l’installation pour s’assurer de son bon fonctionnement ou, à l’inverse, de faire procéder aux réparations.

Le disjoncteur d’eau, à associer à une alarme sonore

Cette solution est mise en place dans tous les types de bâtis. Elle est notamment positionnée au niveau des canalisations souterraines, pour vérifier l’arrivée d’eau d’une piscine ou dans les usines et locaux industriels.

Les équipements les plus perfectionnés sont désormais associés à un module de report. Son affichage présente toutes les informations utiles. En cas de fuite, une alarme sonore vient également se déclencher, permettant d’alerter sur la possible dégradation de l’installation d’eau. L’intervention est ainsi facilitée et surtout rapide. Le contrôle peut être prévu à distance, notamment pour les lieux professionnels.

#Pathologie des bâtiments #Solutions techniques