De nouvelles aides pour les travaux de rénovation

Le CITE est désormais de l’histoire ancienne. Depuis le 1er janvier 2020, il est remplacé par une nouvelle aide destinée à favoriser les travaux en lien avec la rénovation énergétique. Plus facile d’accès, elle permet aux propriétaires de connaître en un instant les montants dont ils peuvent bénéficier pour financer les opérations.

Publié le 29 janvier 2020 par La Rédaction

Faciliter l’obtention des aides à la rénovation énergétique

Améliorer l’habitat est un point crucial du secteur de la construction ces dernières années. Il concerne aussi les travaux de réhabilitation ou de rénovation afin de contribuer à l’effort entrepris. L’objectif est à la fois le respect de l’environnement et la baisse des consommations. Pour y parvenir, plusieurs aides sont disponibles. Celles-ci connaissent depuis début 2020 quelques modifications, notamment avec la suppression du CITE, dispositif jusque-là en place lié à l’attribution d’un crédit d’impôt.

Exit donc cette formule, remplacée par l’aide financière MaPrimeRénov’. Celle-ci est accessible via la plateforme en ligne éponyme. Les utilisateurs déposent directement leur demande et remplissent leur dossier sur le site. En quelques instants, ils visualisent le montant de l’aide à laquelle ils peuvent prétendre pour les travaux qu’ils souhaitent engager.

Mieux planifier les travaux d’amélioration énergétique

Cette visibilité financière représente un atout, permettant aux propriétaires de mieux définir les opérations à entreprendre, dans la mesure de leur budget. L’autre avantage est le versement rapide de l’aide, sans nécessiter d’attendre l’échéance fiscale suivante comme c’était le cas avec le CITE.

MaPrimeRénov est destinée aux propriétaires occupants. Elle est attribuée sous condition de ressources. Pour son financement, l’Anah a bénéficié de fonds supplémentaires, affichant désormais un budget supérieur à un milliard d’euros.

#Rénovation #Solutions techniques