De multiples surfaces pour les escaliers

Présents dans de nombreuses habitations, les escaliers se déclinent sous différents matériaux. Chacun offre alors un style spécifique à la construction, avec des avantages et des inconvénients à connaître avant de faire son choix.

Publié le 18 septembre 2015 par La Rédaction

L’escalier, élément central de beaucoup de constructions

Qu’ils aiment à se montrer ou se fassent plutôt discrets, les escaliers occupent une place essentielle dans les constructions. Outre leur esthétisme, ils dévoilent leur côté pratique pour permettre l’accès aux étages. De fait, il sera systématiquement regardé à la fois leur design et leur capacité à s’adapter à la bâtisse. Il s’agit en effet d’une réalisation sur le long terme imposant de faire les bons choix.

Parmi les nombreuses versions disponibles, l’escalier bois demeure le modèle le plus souvent sélectionné. Avec ou sans contremarches, il est présent dans 75 % des habitats nécessitant cette installation. Il est tout autant apprécié pour son coût, parmi les plus faibles, que par la diversité de ses modèles et des essences proposées. Dans tous les cas, il présente une parfaite durabilité. En revanche, il lui est généralement reproché son entretien, à effectuer régulièrement, et sa tendance à faire du bruit en raison des tensions qui se créent. Pour les limiter, le choix d’un bois massif est davantage conseillé.

D’autres matières pour les escaliers

Outre le bois, le métal est aussi de plus en plus apprécié pour son style contemporain. En plus de la solidité de la matière, il offre une rapidité de mise en place unique. L’acier est utilisé principalement en intérieur pour éviter l’apparition de rouille. L’inox est également employé, avec une surface qui reste intacte. En revanche, son coût est bien plus élevé. Avec un polissage moins précis, l’aluminium représente une bonne alternative, que ce soit en intérieur comme en extérieur.

Plus design, le verre fait son entrée dans l’habitat. Il est utilisé pour toutes les pièces de l’escalier, que ce soit les marches, la rambarde ou la balustrade. Il permet également toutes les formes, sans exception, pour s’adapter à tous les espaces. Il prévoit la combinaison du verre endurci et du verre stratifié pour obtenir une surface très résistante et à l’esthétisme durable. Reste alors à faire le bon choix, en fonction des matériaux privilégiés et des préférences de chacun.

#Solutions techniques