De la couleur sur les toits avec la tuile émaillée

La tuile émaillée offre un style unique sur les constructions, venant prolonger l’apparence architecturale de l’habitat. Elle permet également toutes les couleurs avec une finition brillante très stylée.

Publié le 11 mai 2015 par La Rédaction

La tuile émaillée en neuf comme en rénovation

La couleur arrive de plus en plus en toiture. Longtemps réglementée suivant les régions, limitée fréquemment aux teintes grises ou terre cuite, la couverture tuile des constructions évolue peu à peu, à l’image des façades. L’occasion de profiter de techniques mises au point depuis de nombreuses années pour renforcer le style architectural de la construction.

Parmi les modèles aujourd’hui proposés, la tuile émaillée se révèle à la fois esthétique et performante. Sa particularité est de voir sa surface recouverte d’une couche émaillée très résistante qui assure sa durabilité, tout en évitant les phénomènes de porosité. De fait, elle autorise toutes les couleurs pour venir s’associer à la façade. Son choix influe alors le style de la construction dans une apparence traditionnelle ou, à l’inverse, en offrant une modernité marquée, notamment présente lors des opérations de rénovation.

La toiture en voit de toutes les couleurs

L’éventail des coloris disponibles pour les tuiles émaillées est sans limite. Si elle peut rappeler le classicisme ocre ou gris, il peut également être fait d’autres choix tels que le jaune, le vert ou le bleu turquoise. Les modèles sont des plus variés avec des tuiles disponibles dans une forme canal ou plate, par exemple. Cette diversité permet un usage en recouvrement des façades.

Sans pour autant chercher à mettre de la couleur en toiture, ces solutions émaillées sont aussi utilisées dans des lieux humides ou en sous-bois. En effet, ce recouvrement en surface réduit la formation de mousses ou moisissures, garantissant la durabilité de la toiture et limitant son entretien.

#Solutions techniques #Toitures