Béton translucide : quand les bâtiments se font transparents

Tandis que le béton a depuis plusieurs années su montrer ses qualités en matière de résistance, toujours accrue, c’est désormais vers l’esthétisme du bâtiment que les dernières innovations se tournent. L’objectif est d’obtenir une façade translucide pour des effets de lumière uniques.

Publié le 08 octobre 2013 par La Rédaction

Deux techniques de béton transparent

Donner de la transparence à chaque construction n’est pas une idée nouvelle. Elle a même été exploitée sous différentes formes. Outre la façade en verre, c’est aujourd’hui le ciment qui fait ainsi sa révolution avec l’apparition, sur le marché, de bétons transparents. Ceux-ci laissent passer la lumière, tout en stoppant les UV, avec un effet esthétique unique.

Deux procédés ont été développés au fil des ans. Le premier inclut de la fibre optique. Créé en 2001, il présente une apparence opaque avant de révéler sa translucidité dès qu’il est rétroéclairé. Reste son coût, souvent élevé.

L’autre solution intègre une résine polymère dans sa fabrication. Ce nouveau matériau nommé i.light a été mis au point en 2010 par les Ciments Calcia, pour la construction du Pavillon italien lors de l’Exposition universelle de Shanghai.

Une résistance maintenue pour le béton translucide

Ce nouveau béton, qui se présente sous la forme de panneaux préfabriqués, associe donc à sa composition des polymères capables de transporter plus de 90 % de la lumière. Cela donne, une fois le panneau réalisé, une translucidité avoisinant les 20 %, sans influer sur la résistance du matériau. L’effet d’optique est immédiat, laissant entrer la luminosité à l’intérieur la journée sous des effets d’ombre et de lumière, et offrant une esthétique unique le soir, depuis l’extérieur, en laissant transparaître chaque point lumineux intérieur. Les performances mécaniques sont, elles, élevées, que ce soit au niveau thermique, de perméabilité à l’air ou de résistance au feu.

Ces panneaux préfabriqués trouvent différentes utilisations architecturales, pour la réalisation d’éléments décoratifs, de parois extérieures ou cloisons intérieures, et de garde-corps. La couleur peut aussi varier suivant la teinte de résine choisie. Ce nouveau matériau est également recyclable pour une bonne intégration environnementale.

#Façades #Solutions techniques